Catalogue de l'Udir

Pour toutes informations concernant les titres disponibles au catalogue : Mickaëla Weiss

(mickaela.weiss@orange.fr / 0692 77 08 50)



Le Capitaine des mots suivi de K... l'âme

Patrice Treuthardt - Décembre 2020 - Éditions Udir - Prix : 15€


Patrice Treuthardt, le si bien nommé Sac-La parole, aime les mots et les mots l'aiment. De plus, il connaît le pouvoir des mots créoles et français. Et quand il secoue son sac à paroles comme il secoue son kayanm, sa voix et sa musique ont des sonorités qui nous rappellent l'histoire de l'île, les joies de l'enfance, les enjeux de notre identité en mémoire du mémorable. Le maître des kabars chante à la lumière d'écrivains tutélaires (Édouard Maunick, John Keats, Aimé Césaire, Érik Orsenna, Orhan Pamuk) et ses poèmes portent l'empreinte d'un Capitaine des mots qui prend la barre, la tient, la redresse à la façon d'un virtuose de l'art, avec audace. C'est à la fois une poétique du réel et du rêve. Le langage n'a que l'apparence du quotidien, car d'un seul mot le poète nous offre le vertige de la lecture, ce qui nous brûle et nous rapproche des livres.


Jean-François Samlong


Volcan d'émotion

Sandra Emma - Décembre 2020 - Éditions Udir - Prix : 15€


Sandra Emma apprivoise les mots, les enroule dans un nid d'émotions et conte, raconte. Tel un volcan en éruption, les vers glissent lave après lave, encrés d'une poésie issue des profondeurs. Dans un rythme de tambour-maloya, elle replace le chant de la vie au centre, nous entraîne dans un bal la poussière où les mots donnent envie de lire.


Sophie Hoarau












Anthologie du conte créole réunionnais

Collectif - Octobre 2020 - Éditions Udir - Prix : 20€

Ces 33 contes créoles sont une porte ouverte sur nos traditions culturelles. Ils nous offrent une chance de mieux comprendre la société réunnionnaise d'hier et d'aujourd'hui, et peut-être aussi une chance de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.

Le conte fait partie de notre patrimoine immatériel, d'où la nécessité de les sauvegarder, de les faire revivre, de les partager avec le plus grand nombre, partout dans le monde. Un patrimoine d'une valeur inestimable aux yeux de tous. Toute une vie bouillonnante à découvir ou à redécouvir.

Quel écrivain peut nier l'influence que les personnages et les événements des contes créoles ont eu sur son inspiration créatrice ! Ces mêmes personnages voyagent dans tout l'océan Indien, d'une île à l'autre, véhiculant le même imaginaire - celui du merveilleux.

Voyage d'un funambule

Ophélie Sautron - 2020 - Éditions Udir - Prix : 10€

"J'ai rarement lu d'aussi beaux poèmes, riches, exaltants.

Une poésie qui vous embarque pour un voyage inédit, et chaque arrêt vous dit que le chemin à parcourir sera encore plus enivrant que le chemin parcouru. Les poèmes d'Ophélie Sautron ont la force d'un mustang qui traverse des ciels d'orage."


Jean-François Samlong










Épopée

Émilie Richard - 2020 - Éditions Udir - Prix : 10€

"Un monde de rêve ou un monde rêvé?

Un questionnement pertinent sur l'identité accompagné d'un style à hauts risques et d'une syntaxe finement déconstruite qui crée du sens et donne du plaisir à lire."


Jean-François Samlong













Coeur de dragon

France-Line Fontaine - 2019 - Éditions Udir - Prix : 10€

Après la publication de Gros Liline (2007) et son remarquable Le rocher de la Méduse (2009), France-Line Fontaine nous propose Cœur de dragon, un récit de vie plein de verve et d’émotion : « Je m’appelle José Ling-Lang. Au cas où je n’aurais pas su que j’étais pauvre, les garçons de l’école ne manquaient pas de me le rappeler... »

Au fil des pages et des anecdotes croustillantes, nous découvrons le combat que mène la famille Ling-Lang pour trouver un peu de bonheur et réussir son intégration dans la société réunionnaise, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

France-Line Fontaine nous dépeint avec justesse les rêves des uns et des autres, les sacrifices consentis et les petits faits quotidiens avec un accent d’indéniable authenticité.

Jean-François Samlong




Lettre à Mouna pour parler des kabri lé sèr

Danièle Moussa - 2019 - Éditions Udir - Prix : 10€

Avec Kabri lé sèr, Danièle Moussa nous invite aujourd’hui au plus secret d’elle-même. Elle nous raconte une histoire d’amour. Une vraie histoire d’amour qui retrace épistolairement toute son enfance. Elle a choisi d’écrire à Mouna ses retrouvailles avec Chantale. Plus de soixante ans après avoir été avec cette dernière à l’école du Sacré-Cœur. Cette école était alors tenue par les religieuses de Cluny à Saint-Denis.

Souvenirs. Souvenirs.

Plus de soixante ans sans se voir et reconnaître son amie d’enfance, comme ça, de dos, dans l’animation passante de la rue Maréchal-Leclerc, cela tient presque du miracle. Le grand minaret lui-même n’en revient pas ! Mais il y a toujours comme un instinct qui permet à ceux qui se sont connus de se reconnaître par une sorte d’aimantation réciproque. Cela ne s’explique pas. Connivences. Et s’il y a un code, un mot de passe pour entrer en communication sur la même longueur d’ondes, c’est tant mieux. En l’occurrence, Danièle émet un « Pstt ! Kabri lé sèr ! » Tilt. La réception se fait cinq sur cinq. Elles se reconnaissent tout de suite et joyeusement, elle et Chantale, comme « cabris des bonnes sœurs ».

Monseigneur Gilbert Aubry

Abdelkrim ou la clef des mondes

Peggy-Loup Garbal - 2019 - Éditions Udir - Prix : 15€

Octobre 1926 : après la guerre du Rif, le rebelle Marocain Abdelkrim Al Khattabi est exilé sur l'île de La Réunion, en résidence surveillée au château Morange.

Deux mois plus tard, au Royaume de Grande-Bretagne, la romancière Agatha Christie disparaît mystérieusement au bord d'un lac. Sur place, on ne retrouve que sa voiture et son manteau.

Comment ces deux personnages, qui n'ont rien en commun, en viennent-ils à se rencontrer ?

Dans le château Morange, le huis clos entre la dame de la bonne société anglaise et le guerrier des plaines du Rif est explosif. Mais malgré leurs divergences, ils devront s'allier pour démasquer un criminel. Au coeur de l'intrigue : meurtres en série, fantômes myopes, sorcière maladroite, complications en tout genre... et une clef aux pouvoirs surnaturels.



La Réunion et Mayotte - Terres françaises de l'océan Indien

Jean-François Samlong - 2019 - Textes de Christophe Cosker - Éditions Udir

Prix : 20€

La première émotion qui s'empare de moi est d'ordre esthétique car les photographies à venir sont belles. Je goûte l'écriture de la lumière tropicale, conformément à l'étymologie du mot photographie. Dans chaque cliché, cette lumière éclaire les hommes, les femmes, la faune, la flore ou encore les bâtiments de l'île. Au lieu qu'elle les agresse ou les écrase, car le soleil des tropiques tape, en vrai soleil de plomb, l'écrivain de la lumière fait en sorte que celle-ci devienne caressante.

Christophe Cosker

Dann Galé lavé léspoir/Gilets jaunes

Collectif - 2019 - Éditions Udir - Prix : 15€

Quarante auteurs, quarante voix vous livrent leur vision des évènements de novembre 2018 ! Pour vous donner envie de le découvrir, un extrait de la quatrième de couverture : "Marlé de mots pour dénoncer et exorciser les maux, marlé de mots pour rappeler le pouvoir de la force d'aimer, marlé de mots pour ce peuple-mien, me dis-je pour conjurer le mauvais sort [...] Chaque parole porte la vibration d'un son. Chaque son a sa résonance. Chaque résonance vibre au rythme de sa propre fréquence... Avez-vous entendu les revendications de notre peuple ? Avez-vous entendu le son de chaque galet ? Avez-vous entendu l'appel à l'Entendement ? Je l'espère.

Annie Darencourt

Les mots d'une île à l'autre

Collectif - 2018 - Éditions Udir - Prix : 15 €

Quarante ans. Quarante textes, d'une île à l'autre. Des îles avec lesquelles nous avons de nombreux points communs : Comores, Madagascar, Maurice, Mayotte, Rodrigues, Seychelles. Nous sommes heureux d'accueillir leurs mots, leurs rêves, leurs visions, de l'avenir dans cette oeuvre collective. Et puis la préoccupation première de l'Udir a toujours été de donner la parole aux jeunes auteurs, avec Eric Naminzo, Mo Absoir, Socko Lokaf, Kélia Cazal âgée de 11 ans. Ils s'inscrivent dans cette génération de jeunes écrivains, tandis qu'Arnaud Robert s'oriente vers l'écriture de contes. Par ailleurs, Madagascar doit désormais compter avec la slameuse Na Hassi. A Mayotte, Abi Saïd Adinani met ses talents de journaliste au service de l'écriture de nouvelles. Et Skizofan ne s'est pas limité à marteler de ses slams les seules scènes de Rodrigues. Ils sont tous aux côtés de talents reconnus, et c'est notre fierté. Que le feu-volcan proposé en couverture par Danny Dandin illumine leur avenir poétique.

Annie Darencourt

Ailes blanches-Ailes noires

Jean-François Samlong & Sandra Emma - 2018 - Éditions Udir/Surya - Prix : 20 €

Sur certains de ces clichés, les ailes déployées du paille-en-queue nous évoquent les voiles de Loïe Fuller, la danseuse aimée de Mallarmé et des symbolistes. Sur d'autres, il n'est plus qu'une flèche vivante traversant le ciel, mais toujours son élégance éclate et stupéfie. Le martin a ses propres attraits : il est terriblement humain ! N'est-il pas réputé agressif et opportuniste, au point que certains voient en lui un nuisible ? En tout cas, comme nous, il est grégaire et querelleur, et pourtant attachant, et même fraternel !

Extrait de la préface de Georges-Olivier Châteaureynaud

A la Source - Voyage aux origines africaines et asiatiques du peuplement de La Réunion

François Nouveau - 2017 - Éditions Udir/Surya - Prix : 20 €


Un récit photographique d'un long voyage autour de l'océan Indien, en Inde, en Chine, au Mozambique, à Madagascar et ailleurs. C'est un recueil de portraits pris dans les régions qui furent les principaux foyers historiques d'émigration vers La Réunion.

Ce voyage est l'occasion d'une réflexion sur la notion d'identité, qui s'avère être mouvante, et doit rester fluide comme l'eau qui jaillit de la source et s'écoule vers l'océan.


La Ceinture Bleue - Jean-François Samlong & Judith Samlong - 2017 - Éditions Udir/Surya - Prix : 20 €

Une île à découvrir comme dans un écrin, à travers un regard esthétique, poétique, symbolique. L'île ancrée à la fois dans l'océan Indien et ouverte sur le monde. Je me suis intéressé au bleu, qui est aussi un sujet culturel, chaque photo parlant de l'environnement, de loisirs, d'un effort à se retrouver sur la ceinture bleue, grande pourvoyeuse de rencontres, de rêves et de moments de solitude. L'île nous renvoie à nous-mêmes, à ce que nous aimons, à notre passion, presque avec un sentiment d'attendrissement et de complicité.

Jean-François Samlong

Contes et croyances populaires de La Réunion - Collectif - 2017 - Éditions Udir - Prix : 15 €

Tome 2


Sept grains de sel et trois morceaux de charbon dans la main droite, je me faufile au royaume de l’invisible. A Saint-Paul, le grand-père de Syrica Givran, en chair et en os, lui fait des confidences la nuit de sa propre veillée mortuaire. A Saint-Gilles, Cindy Refesse échappe à Monsieur Justin, vieux démon qui s’abreuve du sang de jeunes vierges. A la Rivière Saint-Louis, Vincent Constantin assiste à la libération de l’âme d’un proche enseveli dans la tombe de la démone Kaliana. Loin, là-bas, Laurence Toussaint est accueillie par une revenante. A Bras-Panon, Gabrielle Marie est aspirée au fond d’une fosse d’aisance par les mains d’un spectre. A Sainte-Suzanne, Claudio, le mari de Céline Huet, est confronté à l’invisible qui le poursuit jusque dans le lit d’une rivière. A Sainte-Clotilde, avec Huguette Payet, des parents recourent à certaines pratiques pour délivrer leurs enfants de présences maléfiques.

Aux quatre coins de l’île, le mystère bat dans notre cœur.


Annie Darencourt



Béképabéké - Sully Andoche - 2015 - Éditions Udir - Prix : 20 €


Sully Andoche, avec la verve intarissable d'un esprit curieux, vif et brillant, nous livre neuf contes originaux qui s'enracinent dans les croyances populaires de La Réunion. C'est un hommage à la parole des conteurs, une parole souvent rehaussée par des touches de gouaillerie, qui semble la moelle, la marque indiscutable de la créolité, sans compter l'impertinence du ton, l'humour grinçant et la leçon de morale qui sied aux fables et aux contes. Style chatoyant, nerveux, audacieux parfois, et une certaine philosophie des choses, qui serait la somme de nos expériences ; et si ce ne sont pas les nôtres, ce sont celles de ces figures emblématiques qui, ne nous méprenons pas, ont beaucoup à nous apprendre sur nous-mêmes et sur la vie.


Jean-François Samlong







Contes et croyances populaires de La Réunion - Collectif - 2015 - Éditions Udir - Prix : 15 €

Tome 1


Ici le grand-père de Céline Huet sauve Ti-Jean des griffes de Grand Diable au lieu de lui couper son derrière en or. Là, le sandragon voyageur de Peggy Loup Garbal comprend que son identité de dépend que de lui. Et si une nuit, vous entendez des paroles tonitruantes, ne confondez pas la voix de Grand Diable avec celle de Beurty Dubar. N'ouvrez pas ! Devant la porte, il y a la jambe ensorcelée du pantin de Monique Mérabet. Plus loin, vous verrez avancer un cercueil, et Daniel Honoré ne vous a pas remis sept grains de sel et trois morceaux de charbon pour vous protéger. Plus loin encore, la charette de France-Line Fontaine cherche une âme charitable pour l'accompagner jusqu'au cimetière. Moi, je ne sors pas. J'écoute le conseil de Jean-Bernard Ifanohiza, car je n'ai aucune envie de trouver une poule noire devant ma porte.


Annie Darencourt



Le volcan ou la fusion des images - Jean-François Samlong - 2014 - Éditions Udir/Surya - Prix : 20 €

Jean-François Samlong, dont l'oeuvre littéraire éveille nos nuits, le sait : au début il y a le mot. Quand on revient au mot, alors jaillit l'image, alors bat le cœur, alors s'ouvre l'intelligence. Et nous pouvons passer, l'oeil clair, les sens aux aguets dans ce qu'il nomme "un autre monde". C'est-à-dire, par ce livre si fabuleux, si réaliste, et que je dirai, selon que j'appelle le plus haut de nos créations contemporaines, réaliste-baroque, nous allons plus loin à condition de suivre Samlong par "la porte de l'humilité", et pas Empédocle qui, pris d'orgueil et de mépris, dans son plongeon ridicule ne nous a laissé, en guise d'oeuvre, que ses sandales.


Jean-Noël Schifano




Barnar - Jean-Bernard Ifanohiza - 2012 - Éditions Udir - Prix : 11 €


Ce qui fait l'intérêt des contes de Jean-Bernard Ifanohiza, c'est le style heurté, syncopé ; c'est le discours elliptique qui s'ouvre sur les sous-entendus, la verve créole, le plongeon dans certaines réalités réunionnaises ; et puis, il y a le jonglage avec le temps de l'histoire. Une écriture minimaliste, mais très suggestive, pour ceux qui connaissent l'univers créole ; une écriture qui ne manque jamais de nous surprendre, avec ici et là une note d'humour grinçante, un instant de vérité, un clin d'œil acéré sur la société créole où chacun doit se débrouiller comme il peut, avec ses propres armes. J'ajouterai que le conteur Jean-Bernard Ifanohiza a le sens inné de la mise en scène ; chaque mot sonne juste, nous offrant ainsi le moyen de nous évader par le rêve, l'imagination.


Jean-François Samlong

Note : cet ouvrage est bilingue français/créole



Les portes de la mémoire - Marco Ah-Kiem - 2011 - Éditions Udir - Prix : 20 €


Pour le sculpteur Marco Ah-Kiem, tout parle le langage de la pierre. Chaque jour est à marquer d’une pierre blanche, lorsque ses mains donnent une forme humaine au galet le plus ordinaire qui devient un objet d’art – presque un objet de convoitise. La simple pierre taillée abandonnée au coin d’une ruelle retrouve son indispensable utilité, sa raison d’être, créant un lien entre le passé et le présent, entre le rêve et l’action, entre le sculpteur et le sociétal perçu en tant que valeurs morales, historiques, esthétiques. Ainsi donc, créer c’est dépoussiérer, inventer, donner ou redonner vie, et, au-delà de la forme, le sculpteur exprime au grand jour les profondeurs de son être.



L'île insolite d'un jardin créole - Jean-François Samlong - 2011 - Éditions Udir - Prix : 20 €


Tout jardin est un carrefour où se croisent les destins, où règne la loi de la jungle, où se jouent des drames bouleversants, où s'écrivent de belles histoires d'amour, où tout change à chaque minute par le jeu des métamorphoses, dans un renouvellement de formes et de couleurs à l'infini. C'est un lieu magique qui remonte à la nuit des temps. Si donc le jardin disparaît; l'homme disparaîtra. Alors, sur le bord d'un rempart que caresse le vol d'un paille-en-queue, entre paix et solitude, je cultive mon jardin créole.


Jean-François Samlong



Ti Jean et le pays de nulle part - Contes créoles Tome 3 - Daniel Honoré - 2011 - Éditions Udir - Prix : 15 €


ll y a longtemps de cela, dans un pays très éloigné - tellement éloigné qu’il fallait faire sept fois le tour de la terre pour y arriver - vivait un homme de haute taille et pour trouver plus grand que lui, il fallait chercher longtemps. Cet homme fut condamné à mort sous l’accusation de sorcellerie. En fait de sorcellerie, il était surtout guérisseur et utilisait ses dons pour faire le bien : il avait ainsi guéri des femmes frappées de stérilité, des hommes au corps couvert de verrues, des gamins aux orteils rongés par la boue, des vieillards souffrant de polynévrite et de lymphangite. Na lontan, lontan mëm, dan in péï sitan loin té i fo sote la mèr sèt foi pou ariv laba, lavé in bononm - in kass papay san golèt, lo kor éfilé - la té kondané a mor, soidizan akoz li té i fé sorsié. Pouskidi sorsié, somanké lété in pë vré, mésorman si li té i zoué èk lo sor, plï souvandéfoi lété pou fé lo bien : pa rienk in kou li la guéri domoun lavé poro sï toute lo kor, fanm té tamann zanfan, marmay doidpié té manzé sanm la bou, gramoun lavé polinévrite èk linfanzite é touskisansui...


Noël au pays de Grand-mère Kalle - Collectif - 2010 - Éditions Udir - Prix : 17 €


La célébration de Noël prend ici une toute autre allure. C'est dans une ambiance créole, avec des flamboyants en fleurs, des letchis aux belles grappes rouges, le fumet d'un bon « kari volay », quelques verres de rhum arrangé parfumé au faham, et des airs de séga chaloupé, qu'elle se déroule et ce, pour notre plus grand plaisir.















Bises et Bisbilles - Céline Huet - 2010 - Éditions Udir - Prix : 15 €


Avec Bises et bisbilles ou Dalonaz é shamayaz, Céline Huet nous offre un recueil de microfictions qui nous emportent au plus profond de nos sentiments. Treize textes déclinent un à un nos doutes entre amour et amitié, notre combat entre une danse avec des bouteilles de rhum et un vativien d’émotions. Dualité de sentiments, questionnement, c’est à travers la passion des mots et l’amour du partage que Céline Huet nous promène dans des sentiers de vie et dans la dignité des gens humbles. Entre rêve et réalité, entre bises et bisbilles, délectez-vous sur les chemins parsemés de surprises de Gramoune Grokilo et de son ami Léon.

Que ses mots vivent mille et une vies !









Le rocher de la méduse - France-Line Fontaine -2009 - Éditions Udir - Prix : 12 €


Ai-je bien vu ? Ai-je bien regardé ma fille ? Est-ce bien moi qui ai enfanté cette créature ? Ce n’est pas possible. Je veux vérifier une nouvelle fois la couleur des yeux de ma fille. Mes mains tremblent, mon cœur s’affole. J’ai peur d’elle mais il faut que je vérifie ce qui se présente à moi comme une évidence. Je lui chatouille le visage à distance avec un balai. Elle rouvre les yeux. Non, ce n’est pas mon enfant. Ce n’est pas elle. Je voudrais ne plus exister… Mon ombrelle, vite, mon ombrelle ! Dois-je vivre toute une vie avec une ombrelle au-dessus de ma tête ? Suis-je vraiment une méduse ? Si oui, je ne suis pas aussi faible qu’on le croit. Une méduse doit savoir se défendre, et je me défendrai…

Un récit qui surfe sur la crête de la fiction et de la réalité – une déferlante qui tient le lecteur en haleine, tant il a du mal à se maintenir en équilibre dans un univers mouvant plein de surprises.





Ravnal mon fanal - Danièle Moussa - 2009 - Éditions Udir - Prix : 10 €


Le ravnal reçoit l’eau du ciel et la redonne à l’être visible et invisible qui passe sous l’éventail de ses feuilles ; il redonne un peu de ciel à celui qui meurt de soif, qui meurt de vivre, qui meurt d’aimer, et pourtant ne cesse de rêver d’éternité, et encore. Le fanal offre sa lumière à ceux qui se sont égarés dans la nuit, dans la vie comme devant la mort, en quête de je ne sais quoi de perdu, de perdu et de retrouvé en même temps, mais quoi ? Quel visage de l’autre ? Quel sourire ? Quel espoir ? Quel amour ? Quel amour à l’instant même où la mort surgit, inéluctable. La mort qui s’impose, surprend, arrache des larmes au ravnal tandis que du haut du ciel le fanal jette sa lumière dans le chemin. L’un s’en va, l’autre reste. Battement d’un cœur agité, affolé, apaisé enfin, lorsqu’on découvre la goutte de lumière qui brille dans l’eau venue du ciel. C’est alors que le fanal sèche les larmes du ravnal et que l’on comprend que si la mort gagne parfois des combats, la vie triomphe toujours.


Jean-François Samlong


Rimeurs Slameurs et autres rencontres - Collectif - 2008 - Éditions Udir - Prix : 12 €


A l'île des poètes les frangipaniers sont en fleurs. Les oiseaux viennent y faire leur nids. Et dans leurs chansons s'envolera le pays de la Créolie. Par de là les tombes, vagues après vagues, se prépare une nouvelle symphonie. Car aussi loin que voguent les voiliers de la mémoire ils accostent à l'aube des premiers mondes, dans l'incandescence originelle des galaxies. Car c'est l'inhumain désert pour l'identité collective. Mais des jardins de fleurs-de-roche jaillissent déjà comme des balises pour des pistes audacieuses qui s'ouvriront à la force des poignets.

C'est alors que tout commence. Tout recommence. A chaque pas éclatent les bordées de mots aux étranges pouvoirs. A travers les saborts entrouverts l'écriture plonge et drague les hauts fonds de l'histoire. Dans les tramails des nouveaux boucaniers s'engluent les méduses de surface. Mais lorsque les grappins remontent de leurs voyages sous-marins ils ruissellent de laves toujours en fusion. Magma et dérive des continents ! Le Peuple corallien rêve d'exodes et de nouveaux départs.


Rèv Lamour - Jean-François Samlong - 2008 - Éditions Udir - Prix : 11 €

Roman traduit du français en créole par Daniel Honoré


Sous le prétexte du roman, l'auteur a éprouvé le besoin de revenir aux sources de son adolescence, de la raconter telle qu'il l'avait vécue. Descendant d'un grand-père chinois, Jean-François Samlong est un enfant métis élevé par sa grand-mère, une sang-mêlé qui lui a transmis l'amour de la culture réunionnaise, tandis que l'école lui transmettait l'amour de la culture française. Cette double appartenance culturelle est au cœur de ce roman. Au cœur d'une île de l'océan Indien où l'expérience du métissage, de la machine à métisser, est quotidienne et a valeur d'identité, cimentée autant par l'empreinte historique française que par l'usage revendiqué du créole.

Ce roman d'initiation, qui fait la part belle à la découverte de l'amour et aux jeux de l'érotisme, raconte aussi le quotidien du petit peuple de La Réunion.





Le Mendiant de Bénarès et autres contes et légendes de l'Inde - Souçé Antoine Pitchaya - 2007 -

Éditions Udir - Prix : 12 €


Ce qui frappe d'abord, dans ce recueil, c'est la très grande diversité des textes qui le composent, même si toutes les histoires racontées se situent en Inde, et dans l'Inde la plus traditionnelle. Certains peuvent être considérés comme des contes, au sens classique du mot : par exemple, La queue du chien, type même de la fable à visée didactique, ou encore, à connotation cette fois ci religieuse, édifiante, Le Grand Maître ou La Fuite en avant. D'autres sont puisés dans le grand fonds de la mythologie hindoue, si riche, quasi inépuisable : c'est le cas de Valmiki, l'auteur mythique du Ramayana, ou de Sukanya. Les graines de moutarde ou l'histoire de Vasumitra, La courtisane de vaishali, sont inspirés, eux, de contes et légendes bouddhiques...

Enfin, le dernier texte, qui est aussi le plus long, et qui clôt le recueil, comme s'il servait en quelque sorte de conclusion, ou d'éclaircissement aux autres, relate La Rencontre supposée entre le Christ et le roi Shatavahana : dans un cadre très précisément décrit, nous est proposée, sous une forme de dialogue, une réflexion sur les rapports entre religion et politique.


InterfERRANCES - Alain Grondin - 2007- Éditions Udir - Prix : 7 €


L'enfance de Alain GRONDIN à Beaufonds (Saint-Benoit), auprès d'un père garde champêtre très proche des gens ordinairement impliqués dans la vie de l'usine, rend peu à peu son regard disponible à la métamorphose du monde. Une enfance traversée de paysages, de bruits et d'odeurs, mais aussi de drames familiaux quand on ne peut saisir encore pour la comprendre toute la complexité du monde. Ne rien comprendre dans l'urgence de gérer l'imprévisible est dès lors un ferment pour la lecture et l'écriture.

Son écriture poétique, au delà des paysages d'une enfance fermée pour cause de modernité, est un engagement à convoquer les mots pour conjurer la fuite en avant et dissiper cette part de culpabilité si chère à Claude Roy.









Gros Liline - France-Line Fontaine - 2007 - Éditions Udir - Prix : 12 €


France-Line Fontaine, avec une finesse d'esprit et une grande sensibilité poétique, nous fait découvrir la vie dans les hauts de l'île. Réalisme, humour voyage dans l'imaginaire. C'était hier cette vie pleine de souffrance, de peur, de joie du solitude. Et nous partageons avec l’auteur sous forme de flashs, les rires, les secrets, les confidences, les espoirs d'une famille créole très attachante.

Au-delà des anecdotes et des interrogations de l'enfance l'écriture nous surprend et nous offre ce plaisir de lire si rare qui grandit au fil des pages. Qui a lu France-Line Fontaine, l'aime.


Jean-François Samlong










Les îles rebelles - Collectif - 2007 - Éditions Udir -

Prix : 7 €


Le mot «sang» ne saigne pas, et «larmes» est si souvent un mot parmi d'autres. Mais ouvrez ce livre, pour voir comment un poème entier peut pleurer, peut saigner même, dans son mouvement. L'île ne protège pas, on s'y creuse de douleur, depuis le temps. Voici encore «nos entrailles gorgées de doute» (Nassuf Djailani), les mères qui «émiettent leur cœur sur le perron des prisons» (Annie Darencourt).

Peu de silence ici pourtant, on entend dans les îles rebelles à chaque fois un poète éveillé. Prêt à se dire « pêcheur / J'aurais mon espoir pour appât !» (Mab Elhad), ou protégeant du chaud de sa voix «la mèche de la bougie qui faiblit» (Joseph Robertson). On peut être courbé de douleur et ne pas s'enfoncer. Si June Vel nous dit «j'habite l'infini», c'est pour remercier le blanc de la page d'accueillir «l'encre noire de la mémoire», parce qu'alors celle-ci rebondit bien loin, car la mémoire est faite pour l'avenir. Rebondissement que la langue créole opère d'elle-même, bousculant tendrement mais obstinément la française.

Ariane Dreyfus

Note : Cet ouvrage comprend des textes en français et en créole.


Lettre à Mouna pour apprendre à vieillir - Danièle Moussa - 2005 - Éditions Udir - Prix : 12 €


Cinq ans après la parution de son deuxième recueil de poèmes, Akoz Akoz (2000), Danièle Moussa signe un très beau texte en prose. Sensibilité, amour, tendresse. Une parole de vérité aussi. Non pour blesser l'un ou l'autre, mais pour témoigner. Témoignage de vérité. Poignant. Déroutant. Du style, des images percutantes. Un livre qui mettra du baume dans le coeur de tous. Et qu'on soit vieux, jeune, riche, pauvre, la même lumière coulera dans les veines pour éveiller l'esprit à la solidarité, à la compassion, dans un élan fraternel. Pour que l'autre retrouve sa dignité, le courage de poursuivre l'expérience de la vie, d'aller jusqu'au bout du chemin pour voir... Quoi donc ? Qui ? Quel mystère? Seulement pour voir si le Jardin est toujours là avec les fleurs, les rires, les souvenirs.

Ce livre fera date, et nul ne pourra plus dire: «Je ne savais pas !»


Jean-François Samlong




Le Gran Kantik - Le cantique des cantiques - 2005 - Éditions Udir - Prix : 5 €

Traduction en créole réunionnais du Cantique des Cantiques extrait de la Bible de Jérusalem (1998) d'Axel et Robert Gauvin


«Mi dor, soman mon kër i dor pa. Ça mon gâté l'apo kongn dessï la porte : «Rouv la porte pou moin, mon zoli zanfan, mon lémé, mon pizon-ramié, mon san-défo. Rouvér po moin : la rozé la tonm dessï mon tête, pérl la nuite la-poz sï mon shevë bouklé».


Pour nous, Le Cantique des Cantiques est avant tout un magnifique chant d'amour d'un homme et d'une femme. Notre traduction est donc profane, et nous n'avons pas privilégié une interprétation, religieuse, politque, celle d'Ernest Renan, ou une autre.

Cela dit nous voulons bien admettre que de tels sentiments, qu'une telle beauté poétique puissent être inspirés par Dieu. Quand au nom qu'il faut donner à ce Dieu, nous nous garderons bien de nous avancer.


Chansons Madécasses - Évariste de Parny

Traduction en créole réunionnais d'Axel et Robert Gauvin - 2005 - Éditions Udir - Prix : 5 €


Douz shanté Madégaskar constitue la traduction en créole réunionnais des Chansons Madécasses d'Évariste de Parny, poèmes de lutte, d'amour et de mort... Les traducteurs ont opté pour Lékritïr 2001 proposée par l'association Tangol.

Au delà de ses Poésies Érotiques qui connurent le succès, ou de sa Guerre des Dieux qui fit scandale, Parny mérite d'être connu pour ses Chansons Madécasses. poèmes de lutte, d'amour et de mort. S'il a eu contact avec des esclaves arrachés à la Grande île pour travailler à Bourbon, il est peu probable que Parny ait traduit ces «chansons» du malgache. Il s'agit plutôt ici d'une re-création poétique où l'auteur se montre respectueux de la culture de l'autre et, le premier, ouvre la voie à une lignée d'écrivains réunionnais, de Leconte de Lisle à Gamaleya, qui ont été les chantres de la Liberté.


Axel et Robert Gauvin




Devinettes créoles - Daniel Honoré - 2004 - Éditions Udir - Prix : 12 €


Nous souhaitons que perdure la devinette créole. Mais comment la perpétuer ? Comment empêcher qu'elle se sclérose ? Comment faire en sorte que la population s'intéresse toujours à nos "Žedmo" si nous nous contentons seulement de ceux qui existent depuis le temps "lontan" sans y apporter du sang neuf ? Il faut continuer ce que nos pères ont commencé et prendre en considération des objets nouveaux, des situations nouvelles pour inventer des devinettes classiques et faire des propositions sans prétention.

Nous avons respecté l'esprit de la devinette traditionnelle et refusé de faire de la copie en traduisant des devinettes qui existent dans d'autres langues. Nous avons également refusé le mélange des genres, la série "quelle différence y a-t-il entre ?" et banni la tendance aux charades.


* Quand ma maison est rouge, je m'habille en rouge : quand ma maison est verte, je m'habille en vert. Mais je prends le temps de réfléchir avant. ( Réponse : le caméléon).


W - Francky Lauret - 2004 - Éditions Udir - Prix : 10 €


Pour le 20 décembre 2003, "Témoignages" a offert à ses lecteurs le premier épisode d'un roman feuilleton qui s'est poursuivi sur plusieurs semaines. Le titre de ce roman inédit ne comporte qu'une seule lettre W (Gran W/W majuscule).

C'est le deuxième roman de l'écrivain réunionnais Francky Lauret, prix national de littérature en 1996 pour une nouvelle devenue plus tard son premier roman intitulé : Hashishin ? ZistwarZamalé (Ibis Rouge Éditions, 2000).

Francky Lauret est aussi l'auteur d'un recueil de poèmes, Négromancie, mention spéciale du jury Grand Océan en 1998.











Lo gou zoliv ver - Jean-Louis Robert - 2004 - Éditions Udir - Prix : 10 €


Jean-Louis ROBERT, lauréat du concours LanKRéol 2004

Jean-Louis Robert, né le 12 janvier 1957 à Saint-André de La Réunion, est marié et père de deux enfants. Parallèlement à son travail de professeur de lettres, il poursuit une œuvre personnelle, touchant à plusieurs genres littéraires. Son écri­ture est fondée sur le "mélangue" (mélange de langues). Il a publié deux recueils de poèmes : Au nom de l'impur (éditions Grand Océan, 2000) et Mettre bas la capitale : la poésique j'ouïs (Orphie, 2004) ; deux recueils de contes bilingues : Larzor et autres contes créoles, (L'Harmattan, 1999) dont la version créole obtient en 1997 le prix Antoine Abel (aux Seychelles) et Dédalage (Orphie, 2003) qui reçoit en 2001 le grand prix de l'Océan Indien décerné par le Conseil général ; il publie également un roman : A l'angle malang (Grand Océan, 2004).


Note : Cet ouvrage est écrit exclusivement en créole



Gazoye - David Huet - 2004 - Éditions Udir - Prix : 11 €


Une petite ville de La Réunion. Des personnages hors du commun. Des situations parfois explosives mais toujours intéressantes. Des rivalités suivies de drames avant que triomphe le bon sens. C'est tout cela que vous trouverez dans ce sixième récit de David Huet, qui s'est inspiré de faits réels.



















L'écriture du créole réunionnais - Les indispensables compromis

Essai - Axel Gauvin - 2004 - Éditions Udir - Prix : 10 €


Une orthographe n'est pas un transcription phonétique. C'est faire un contresens que de croire qu'elle a pour fonction de fixer toutes les variantes phoniques réalisées dans une langue parlée par des locuteurs de régions ou de milieux sociaux différents. Pour ne prendre ici encore qu'un exemple, la variation considérable du phonème /r/ dans la prononciation des locuteurs francophones n'est pas prise en considération à l'écrit.

C'est en s'appuyant sur les recherches les plus récentes concernant ces questions qu'Axel Gauvin propose une réflexion solidement argumentée sur ce que pourrait être un aménagement de l'orthographe du créole réunionnais. Se situant, si j'ose dire, entre les pratiques non réfléchies des tenants d'une orthographe dite "étymologique" et le choix d'une graphie strictement phonétique, il tente avec clarté et précision, d'apporter des solutions qui évitent les incohérences de la première et le caractère irréaliste de la seconde.

Michel Carayol

Professeur émérite des Universités


Kafdor - Jean-François Samlong - 2003 - Éditions Udir - Prix : 8 €

Roman traduit du français en créole par Daniel Honoré


Kafdor est un adolescent qui, confronté à l'échec scolaire, est plus ou moins considéré comme le rébus de sa classe.

Un jour, exaspéré plus que de coutume par l'attitude méprisante de la prof de français, il s'enfuit. Guidé par un chien, il se retrouve à l'intérieur d'une grotte où il découvre une momie créole. Dès lors sa vie change radicalement. Kafdor saura-t-il gérer cette nouvelle vie ? A vous de le découvrir. Jean-François Samlong nous revient avec ce premier roman jeunesse qui met en scène un adolescent en proie aux mêmes difficultés et angoisses que bon nombre d'adolescents d'aujourd'hui et il démontre combien, grâce à l'amour, la reconnaissance, et l'espoir ils peuvent s'en sortir.






Vers d'autres îles - Collectif - 2003 - Éditions Udir - Prix : 12 €


"Des chants dénués de leurs atours pour retrouver cette musicalité première issue même du mot. Des mots de poésie pour atténuer les bleus du cœur et élever l'âme à sa plus haute fréquence. Fréquence d'amour dont j'habille les mots des hommes et des femmes de ce " pays-mien", et que je vous livre en prière lors des nuits de kabar.

Kabar où les doigts d'un musicien-funambule accrochent des notes de poésie sur les lignes d'une portée ; kabar où la musique perd sa puissance sonore pour redonner au mot la saveur du dire.

Dire et vivre la poésie comme une prière, et de prière en prière il en est une qui, au nom de l'amitié, des dalons m'ont permis de concrétiser celle de rassembler dans ce recueil des textes chantés et déclamés."


Annie Darencourt



Zakavol - Henri-Paul Hoarau - 2003 - Éditions Udir - Prix : 8 €


In žour, sépa koman la fé, Henri-Paul Hoarau la tonm an plin dovan in léspéktak anloulan : la nésans in papa kap, in bèl gob la tèr, son lil La Rénion, é dopi sa, la fënèt son kër la rèss rouvèr « kom in grenad mïr i fandiy ».

Tout sorte kalité flër kalou la pouss la, pou anbom son né ; tout zoizo karnër la zouzouyé pou karès son zorèy ; tout la mïzik Luc Donat, Madoré èk Kaf Francisco la tiktik son têt pou bèrs son somèy. Alor Henri-Paul Hoarau la met a žoué kitsouk sanm bann mo ke lï la « zaka-fol » inn pardsi l'ot, ke lï la « démaliz » san in guine la malis, ke lï la anvoy « fé shant filao » tout an vavangan bordaž la mer, pou fini an zimaž zizit parèy « nïaž an voun » dan lo sièl.

Rézïlta tousala, sé Zakavol, lo promié korbèy poézi an krëol ke nout dalon i propoz zordi é ki mark kom in bon pié létshi dann dernié moi livèr.


Daniel Honoré


Note : cet ouvrage est écrit exclusivement en créole




Journal d'une jeune fille en fleurs - Séverine Latchoumaya - 2002 - Éditions Udir - Prix : 12 €


Séverine Latchoumaya : 18 ans. Elle multiplie les rencontres amoureuses tout en restant très lucide. De temps en temps, le regret pointe son nez pour disparaître aussitôt, car le désir d'être « toute chose » revient au galop, et de nouveau elle est heureuse de faire les quatre cents coups. Il y a beaucoup de cynisme dans son journal où il ne faut pas trop chercher à faire la part belle à la réalité, beaucoup d'humour, d'ironie, de sarcasmes, mais surtout un besoin inouï de s'aimer, de se sentir aimée. Séverine L. rêve souvent, et ses rêves l'amènent à jouer autant avec son corps qu'avec ses fantasmes, toujours avec le même bonheur, sous prétexte qu'on ne vit qu'une fois. Parfois une note pathétique vient enrichir le discours, à la croisée d'un brin de folie et de phi­losophie lié à la jeune fille désemparée face à sa peur, à sa lâche­té, à sa solitude. Ce journal est surtout une folle histoire d'amour entre deux jeunes qui vont chatter régulièrement sur Internet - le chat, cette drogue moderne. Un style déjà, et un réel talent de conteuse qui vous fait entrer tête baissée dans un tourbillon de mots qui débordent d'audace.


Jean-François Samlong


Contes à temps perdu - Monique Mérabet - 2001 - Éditions Udir - Prix : 10 €


Monique Mérabet est une passionnée de l'écrit. On le ressent incontestablement à la lecture de ses récits.

Une réussite.





















Papiyon X - Jean-Luc Rechichou - 2001 - Éditions Udir - Prix : 8 €


Né en 1966, Jean-Luc Rechichou n'éprouve aucun ressentiment envers la vie qui ne lui a jamais fait de cadeau. Il la regarde au fond des yeux, la scrute, l'interroge, la défie, ne voulant pas lui donner raison pour ce qu'elle lui a fait pendant longtemps. Les moments durs, il les survole assis sur les ailes de ces grands papillons qui le baladent dans le passé, le présent, le futur. Mais il garde toute sa lucidité. Papiyon X est un recueil de poèmes teintés de sensibilité, de souffrance voilée, d'humour aussi.















Kapkap Marmay - Céline Huet - 2001 - Éditions Udir - Prix : 10 €


Céline Huet (née en 1963) a publié des poèmes dans des recueils collectifs de l'Udir (Créolie, L'île-femme), tout en composant des textes de chanson pour le groupe Mascareignas. Puis elle publie un premier recueil de poèmes sous le titre Maloya pour la mer (Ed. Réunion, 1989) et participe à l'ouvrage Poèmes d'elles (Éd. Udir, 1998). Avec Kapkap marmay, elle remonte au temps des jeux et des peurs de l'enfance. Car en l'absence de la mère, le danger rôde dans la ruelle : « Nou lété kat èk nout për, kat èk lo kër ki kongn tanbour dann do, sis zorèy pou ékouté, troi boush gran rouvér, é ène solman i bat pirk la mer kan lé mové. » Une langue créole travaillée avec pré­cision, et des mots qui viennent du plus loin de la mémoire pour recréer un univers magique débordant de surprises.


Jean-François Samlong

Note : Cet ouvrage est écrit exclusivement en créole







Dharma - Thérèse Grondin - 2000 - Éditions Udir - Prix : 8 €


Dans Dharma, le postulat de base est le suivant : tout est Un, et la liberté est en Dieu. Encore faut-il se forger une âme de guerrier - plus que jamais le monde a besoin de héros, car la route du Bien et du Mal est riche d'épreuves. Le héros pourrait être un chef, un guide, un dieu ou des dieux venus de l'Europe, de l'Inde pour unir l'homme à l'Invisible.

Bref, seul l'amour nous protège de la toile tissée par Maya l'illusionniste, dans la mesure où affranchis des contraintes de la loi, nous marchons dans la liberté de la foi, au nom du sang de l'Esprit et de l'Esprit Saint. L'apôtre Paul ne dit pas autre chose dans son épître aux Galates. L'éternité est à ce prix, et Thérèse Grondin, accomplissant son action dharmique, nous le rappelle en déployant sous nos yeux un émouvant triptyque.


Jean-François Samlong





Les mots à Nu - Jean-François Samlong - 2000 - Éditions Udir - Prix : 8 €


Des mots qui n’ont pas peur des phrases, des phrases qui n’ont pas peur des textes, des textes qui, enfantés, brûlent, perturbent. Jean-François Samlong nous fait une nouvelle fois entrer dans son univers intime : l’écrit. Nous découvrons sa peur sémantique : « Ma Patrie, c’est la langue, et je succombe. L’enfer des mots commence avec l’acte d’écrire, le mien aussi », ainsi que son combat de vocables, sa jouissance de scribe, sa connivence avec le livre et le lire : « Qu’est-ce qu’un livre dont aucun œil ne dévore les pages de feu ? » Ce livre est sa nouvelle victoire sur la page blanche, c’est l’encre qui nourrira sa prochaine plume.


Mary-Line Janson












Légendes chinoises - Daniel Honoré - 2000 - Éditions Udir - Prix : 12 €


"El la kour koté la port é toudsuit son kor la vni lézé, lézé kom in plim : èl la mont dan lo sièl. Pou pa et tro loin son mari bienémé, Cliang E la niabou kal dan lo promié lastr èl la rankontré."


Se poser le problème de la nécessité des légendes, c'est se poser le problème de la nécessité des croyances populaires, de la poésie, du besoin de comprendre, de dire, de toute l'humanité. C'est se poser le problème de la permanence d'une AME.

Avec Daniel HONORE, laissons nos interrogations sur la présence du monde, sa formation, son devenir nous entraîner à la rencontre d'un peuple à l'imaginaire débridé et qui sème sa substance dans le Cosmos : le peuple Chinois.

Ecrites en créole réunionnais et traduites en français par Jean-François Samlong, une vingtaine de contes et de légendes chinoises sont ici réunis. A travers elles, Daniel Honoré entraîne à la rencontre d'une civilisation ancienne, d'un pays immense, riche d'un patrimoine culturel unique. Les héros portent haut les valeurs universelles comme l'amour, le courage, la liberté et fustigent la bêtise, la tyrannie, le mensonge.


Note : Cet ouvrage est bilingue créole/français


De vous à moi ...- Denise Caro-Delorme - 2000 - Éditions Udir - Prix : 8 €


Denise Caro-Delorme, née le 11 septembre 1962 à Bel-Air Sainte-Suzanne (La Réunion) signe son premier recueil de poèmes sous un titre qui pose l'autre comme un avoir-être incontournable.

Tu existes, donc je suis. Donc, je te suis pour un voyage au cours duquel tout reste à découvrir, à partager, à rêver. C'est l'autre qui me révèle à moi-même. Révéler au sens fort du terme, c'est à dire lever le voile, abattre le masque, pour que la rencontre avec l'autre soit placée sous le signe du vrai, du beau, du don de soi, de la liberté. L'autre est tout ; l'île est tout ; la femme est tout avec l'homme, avec l'île. C'est le point de départ pour une ouverture sur le monde considéré comme un vaste ventre rempli d'amour. Un amour dont les racines plongent dans la sensualité, la volupté, le désir teinté d'un soupçon de perversité. Souvent, au détour d'une écriture codée, on rencontre la femme oasis, la métisse, l'île femme tropicale.


Jean-François Samlong





Écrire le 3ème millénaire - Collectif - 2000 - Éditions Udir - Prix : 8 €


Cet ouvrage a été réalisé à partir du concours "écrire le 3ème millénaire" organisé par le Comité l'An 2000 de la Ville de Saint-Denis. Retrouvez ici 5 déclinaisons de "l'arbre voyageur".


Extrait :

Mes amies, reprit le baobab, voici le Coeur de l'humanité. Pendant des millénaires, l'homme l'avait rendu malade. La clarté qui nous inonde aujourd'hui a bien failli s'éteindre à jamais. A cause de son orgueil, de son égoïsme et de sa stupidité, l'homme a longtemps recherché aux quatre coins du monde ce qu'il avait enfoui au fond de lui même : la Sagesse.










Poèmes pour le millénaire - Collectif - Éditions Udir -

Prix : 8€


Le prochain siècle sera grand si, dès aujourd'hui, le cœur de l'homme est grand, si l'amour l'emporte sur la haine, si le miracle s'accomplit chaque jour en nous. Ainsi pourrions-nous sauver la beauté du monde. Il en sera toujours temps. La vie n'abdique jamais. Et, en lisant les Poèmes pour le millénaire, que ce soit le poème d'une enfant (Laure-Lise Feyeux), ou celui de poètes riches d'expérience (Thérèse Grondin, Gilbert Aubry, Daniel Honoré, Anne Cheynet, Jeanne Brézé, Claire Karm...), je suis convaincu que, en dépit des lugubres prophéties, l'humanité saura relever le défi. Car, mise au pied du mur, elle n'aura pas d'autre ressource que le partage, l'humilité, la sagesse.


Jean-François Samlong


Note : Ce recueil comprend des textes en français et en créole